AMOUR 1 – POLITIQUE 0 Pour 70% des célibataires, sortir avec une personne aux opinions politiques différentes n’est pas un problème

A l’approche des élections présidentielles, les distributions de tracts se multiplient et la ferveur monte chaque jour un peu plus autour des candidats… Les célibataires se voient-ils sortir avec un militant ? Est-ce un sujet abordé lors d’un date ? Que se passe t-il lorsque l’un vote à droite et l’autre à gauche ? L’amour pourra-t-il, malgré les différends, grandir et perdurer ? Meetic dévoile aujourd’hui les résultats de son étude réalisée par KANTAR TNS sur les comportements des célibataires français vis-à-vis de la politique lors d’un rendez-vous…

 

Faut-il parler politique au premier rendez-vous ?
Les discussions politiques, souvent les plus virulentes, sont toujours délicates à aborder au cours du premier date. Mais est-ce réellement important de connaître tout de suite l’opinion de son partenaire ? La réponse est non ! En France, 70% des femmes vs. 63% des hommes estiment qu’il y a bien d’autres sujets à aborder en priorité. Il suffit de faire preuve d’un peu de créativité !

Par ailleurs, on remarque que 16% des sondés reconnaissent qu’ils ne souhaitent pas en parler au risque de connaître l’opinion politique de leur date et donc, de voir leurs sentiments diminuer… Alors un conseil, si on ne veut pas tout gâcher dès les premiers rendez-vous, autant dater à bulletin secret !

La politique, obstacle aux love stories ?
Même s’il n’est pas conseillé d’aborder tout de suite le sujet, ce n’est pas pour autant que la ferveur politique est un frein pour les futures relations… En effet, pour 58% des célibataires, sortir avec une personne très investie en politique ne représente pas un problème. 17% estiment que cela la rend même encore plus intéressante. A contrario, 1 célibataire sur 4 considère ennuyeuse une personne trop politisée donc attention à bien doser…

Mais à l’approche des présidentielles, difficile d’éviter le sujet. Si c’est le cas, pas de panique ! Pour 70% des célibataires, cela ne pose aucun souci de sortir avec une personne ayant une opinion politique différente de la sienne (hors cas particulier : pour 36% d’entre eux, cela peut devenir un problème si leur date a des opinions radicales ou extrémistes). A noter tout de même, 42% des hommes considèrent que l’amour est plus important que la politique… A bon entendeur !

En définitive, parler politique lors du premier rendez-vous est déconseillé pour partir du bon pied. Par contre, malgré toutes les émotions provoquées par l’élection, pour 79% des français, la politique n’est finalement pas un critère important dans une relation. Comme quoi, love is all !

Téléchargements

Nous suivre

Contact



Veuillez laisser ce champ vide.


Formats autorisés: jpg, png, pdf, gif - poids < 5Mo


x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. Pour en savoir plus