Célibataires : prendre du temps et oser faire de nouvelles rencontres pendant le confinement

Si le confinement oblige à rester seul, pourquoi ne pas saisir cette occasion pour reprendre confiance en soi et faire de nouvelles rencontres ? Voici les 5 étapes pour oser se lancer et préparer le terrain avant de se lancer dans une nouvelle histoire.

SE RECENTRER ENFIN SUR SOI-MÊME
Qui dit confinement dit plus de temps ! On laisse voguer son esprit, on médite sur la vie qu’on voudrait avoir et le type de rencontres que l’on souhaite faire… Aussi, être bien dans son corps optimise les chances de se plaire soi-même et aide donc à se sentir prêt à prendre de nouvelles initiatives. Comment faire ? On fait des exercices chez soi (yoga, gymnastique…), on prend le temps de mieux se nourrir et de vivre plus sainement.

ALLER DE L’AVANT ET S’INSCRIRE SUR UNE APPLICATION DE RENCONTRES
63%* des célibataires de plus de 50 ans croient encore au grand Amour. Toutefois, beaucoup doutent qu’il soit encore possible de le rencontrer. Ils manquent de confiance et surtout de temps pour oser se lancer. Aujourd’hui, on a plus de temps. Alors pourquoi pas se lancer ? Sur DisonsDemain, les célibataires de 50 ans et plus pourront retrouver des personnes se trouvant aux mêmes moments de vie et partageant les mêmes centres d’intérêts. Alors on profite d’être chez soi et on saute le pas !

ÊTRE AUDACIEUX ET CHOISIR SA MEILLEURE PHOTO
Une fois inscrit sur le site, on choisit sa meilleure photo pour compléter son profil. Si on n’en a pas ? Pas de panique : on prend le temps de trier ses fichiers et de choisir la bonne. Sinon, pourquoi ne pas réaliser son propre shooting à la maison ? Attention cependant : la photo ne fait pas tout puisque seuls 13%** des célibataires de 50+ y accordent « beaucoup d’importance ». Elle doit simplement en dire suffisamment sur qui vous êtes. Vous pratiquant vos passions, le visage dégagé… Soyez authentiques !

CULTIVER SA PLUME ET ENTRETENIR LE LIEN
Une fois ces étapes passées, on lance les premières discussions, et fait tomber les barrières. Derrière une tablette, un écran d’ordinateur ou un smartphone, il est toujours plus facile d’être moins timide. Pourquoi ne pas se laisser aller au goût des mots et reprendre le plaisir des longs échanges pour se dévoiler ? De grandes histoires d’amour sont passées par là : Alfred de Musset et George Sand, Frida Kahlo et Diego Rivera… Si les lettres se perdent, on passe aux relations épistolaires 2.0 ! Au fil de la discussion, on apprend à se connaître et à s’apprécier autrement qu’en se voyant.

SE PROJETER ET DÉVELOPPER SES PROJETS
Pour 84%*** des célibataires de plus de 50 ans, le partage de centre d’intérêts est essentiel. C’est d’ailleurs un critère de recherche central sur DisonsDemain : les célibataires ont la possibilité de filtrer leurs recherches en fonction des centres d’intérêts qu’ils ont envie de partager. Alors une fois que vous aurez fait connaissance de la personne qui partage les vôtres, vous aurez tout le loisir de prévoir ensemble la visite du bon musée, ou encore la randonnée de vos rêves… Un premier rendez-vous savoureux que vous aurez pris soin de préparer à deux !

 

*Source : Kantar TNS 2016. **Source : Kantar TNS 2018 ***Source : Love Connection réalisée en Novembre 2018 auprès de 2570 célibataires âgés de 50 à 65 ans en Europe (France, R-U, Allemagne, Suède, Italie, Espagne, Pays-Bas). Enquête conduite par Kantar TNS pour Meetic Europe auprès de célibataires âgés entre 18 et 65 ans.

Téléchargements

  • CP - DisonsDemain prendre du temps et oser faire de nouvelles rencontres (1) Téléchargez

Nous suivre

Contact



Veuillez laisser ce champ vide.


Formats autorisés: jpg, png, pdf, gif - poids < 5Mo