DisonsDemain.fr lève le voile sur la génération silver, une génération sans tabou et en quête de passions

Le site de rencontres DisonsDemain.fr fête son premier anniversaire. A cette occasion, l’expert de la rencontre des jeunes de plus de 50 ans, a mené une étude* pour décrypter la vie amoureuse des seniors et leurs envies. Les rapports amoureux de la génération silver, qui compte plus de 9 millions de célibataires en France, évoluent que ce soit en termes d’engagement affectif ou de sexualité.

Une génération assumée, qui parle d’amour sans tabou

Selon l’étude menée par DisonsDemain.fr, les plus de 50 ans interrogés ont eu en moyenne 4 rencontres amoureuses au cours de leur vie !
Mais au-delà de leurs expériences passées, c’est surtout leur regard sur la relation amoureuse et leur rapport au sexe qui a évolué. En effet, alors que les jeunes semblent ressentir une pression sociale amoureuse forte, cette génération vit le moment présent à 100 %, et se sent totalement libérée du regard des autres. Ainsi, les seniors assument les marques d’affection en public comme s’embrasser (à 94 %), se serrer dans les bras l’un de l’autre (90 %), se tenir la main (95 %) ou encore s’enlacer dans la rue (77 %).
De la même manière, si pour 68 % des personnes interrogées, le sexe est important, ils sont 57 % à relativiser lorsque la première nuit passée n’est pas une réussite partagée. L’essentiel de la relation amoureuse est ailleurs : la génération silver estime que l’amour n’est pas seulement physique mais peut rayonner autrement, au travers de centres d’intérêts communs par exemple. Mais cela n’empêche pour autant pas 24% d’entre eux de recevoir de temps en temps quelques sms coquins.

Passé 50 ans, les célibataires vivent au jour le jour et restent en quête de passion

Les célibataires de plus de 50 ans souhaitent vivre le moment présent tout en partageant loisirs et centres d’intérêts. Cependant, la pression du premier rendez-vous reste forte à partir de 50 ans, et même si tous recherchent une vraie passion, elle peut constituer un frein à la relation amoureuse. Une génération relativement prudente, 30 % des sondés préfèrent attendre au moins 5 rendez-vous avant de passer la première nuit ensemble. Toutefois 23 % n’hésitent pas à passer le pas dès le premier soir si l’alchimie opère. En revanche, pas de folies pour le lieu de cette première nuit, puisque 41 % des sondés préfèrent découvrir le lieu de vie de leur nouvelle conquête.

Le baiser, un premier contact crucial

Qui dit rencontre amoureuse dit premier baiser. Quand plus d’un tiers des personnes interrogées accorde de l’importance aux lèvres douces ou à la sensation de passion, ils sont plus de la moitié à attendre d’un baiser une véritable promesse d’amour.

Conscient de leurs attentes, le site de rencontres DisonsDemain.fr, propose un service adapté. Le but : permettre aux célibataires seniors de rencontrer des personnes du même âge qui partagent les mêmes envies et valeurs, pour faire de belles rencontres car à 50 ans, les célibataires vivent leur vie à fond !

 

* Etude KANTAR TNS menée le 25 avril 2018, auprès de 751 français âgés de 50 ans et plus

Téléchargements

Nous suivre

Contact



Veuillez laisser ce champ vide.


Formats autorisés: jpg, png, pdf, gif - poids < 5Mo