Et si les plus libérés en matière de sexe n’étaient pas ceux auxquels on pense ?

Avec plus de 25 millions de célibataires en France, dont un tiers ayant plus de 50 ans, cet été promet d’être chaud ! Mais est-on vraiment certain de savoir quelle tranche d’âge est réellement la plus libérée ? Dans ce domaine, les préjugés ont la vie dure… DisonsDemain, le nouveau site de rencontres dédié aux jeunes de plus de 50 ans, lève aujourd’hui le voile sur un sujet de société encore tabou pour certains : la sexualité des cinquantenaires… et les résultats* sont parfois surprenants !

Du French Kiss au premier rendez-vous…

Mains moites, cœur qui bat la chamade, sueurs froides… aucun doute, c’est l’heure du 1er rendez-vous ! Mélange d’excitation et d’appréhension, c’est un moment toujours très attendu, que l’on ait 25 ou 58 ans. Mais les comportements ne sont pas les mêmes chez les uns et les autres ! En effet, pour clore le premier rendez-vous, certains n’hésitent pas à se laisser aller là où d’autres sont plus sur la réserve… Ainsi, 21% des 50 ans et plus affirment conclure volontiers le date avec un langoureux French Kiss, alors que 16,6% des moins de 35 ans, préfèrent jouer la carte de la sureté avec un simple baiser… Alors, qui sont les plus téméraires ?!

…à la première nuit passée ensemble

57% des plus de 50 ans attendent d’avoir une relation sexuelle au minimum une fois tous les deux jours au début d’une nouvelle relation (vs. 52% des moins de 35 ans). D’ailleurs, selon 21,3% d’entre eux, cette fameuse période de « lune de miel » durerait en moyenne plus de 2 ans contre un mois environ pour les moins de 35 ans. Et ce n’est pas tout ! 54% des 50 ans et plus assument clairement leurs corps en laissant la lumière allumée lors de leur premier ébat amoureux contre seulement 35,8% des moins de 35 ans… Peu importe les premiers signes de l’âge, le principal est d’être bien et de pouvoir profiter de l’instant présent ! De la même façon, il semblerait que l’expérience des 50 ans et plus leur permette d’exprimer clairement à leur partenaire ce qu’ils aiment ou non en matière de sexe, un sujet qui ne met pas forcément à l’aise leurs cadets (44,7% vs. 34,3% des moins de 35 ans). C’est clair, la majorité des célibataires de 50 ans et plus n’a pas ou peu de tabou !

Les plus de 50 ans ne sont pas les derniers lorsqu’il s’agit de s’amuser !

Enfin, une fois la relation bien installée, les cinquantenaires continuent sur leur lancée et affichent une sexualité 100% libérée. En effet, là où les plus jeunes préfèrent s’accorder un moment coquin avant de se coucher (60%), les plus de 50 ans affichent une libido bien plus forte en plein jour : au réveil et dans l’après-midi (34,8% et 32,6%), preuve de leur approche totalement décomplexée du sexe ! Et il semblerait que cela fonctionne parfaitement au quotidien puisque les célibataires cinquantenaires simulent beaucoup moins que les plus jeunes… (67,6% vs. 75,3% des moins de 35 ans). Enfin, malgré les idées reçues, les 50 ans et plus savent parfaitement pimenter la routine… Pour 73,3% d’entre eux, faire l’amour sur un bateau serait une expérience inoubliable !

Alors, que disait-on sur le sexe et les soi-disant « seniors » ?

*Etudes Lovegeist 2016 et 2017 (Sondages KANTAR TNS réalisé par Internet du 9 novembre au 2 décembre 2015 et du 26 octobre au 17 novembre 2016, auprès d’un échantillon de célibataires âgés de 18 à 65 ans représentatifs de la population européenne en France, Italie, Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, Suède, Danemark et Pays-Bas.)

Téléchargements

Nous suivre

Contact



Veuillez laisser ce champ vide.


Formats autorisés: jpg, png, pdf, gif - poids < 5Mo