S’embrasser au premier rendez-vous : Un pari pas si osé.

Réputé plein de promesses, le « French kiss » est-il toujours une manifestation de l’exception culturelle française ou les Européens l’ont-ils tous adopté ? Et, surtout, est-ce vraiment approprié lors d’un premier rendez-vous ? Quand certains n’hésitent pas à embrasser passionnément leur partenaire fraîchement rencontré(e), d’autres optent pour un simple baiser volé ou encore font durer l’attente… Et qu’en est-il des autres marques d’affection : faut-il dès la première rencontre, oser se tenir la main, voire, passer la nuit ensemble ? Pour apporter des éléments de réponses à ces questions parfois délicates, Meetic livre les résultats de son Panorama Européen de la Rencontre, étude confiée à TNS Sofres et menée à travers 7 pays. Après avoir analysé les flirts d’été , il est donc temps de se pencher sur ces premières fois, qui peuvent laisser un souvenir impérissable… A condition de ne pas commettre d’impair ! 

Le « French kiss » voté approprié par la moitié des Français Ah, le fameux et langoureux « French kiss »… Fait-il toujours autant de ravages dans le coeur des amoureux ? Est-ce, aujourd’hui encore, une marque de fabrique typiquement « made in France » ? On serait tenté de répondre oui, dans la mesure où, 56% des célibataires français estiment qu’embrasser son ou sa prétendant(e) dès la première rencontre est appropriée. A l’échelle européenne, les moyennes sont assez similaires à savoir 53%. Cependant, cette petite spécialité locale nous a été ravie par les Hollandais (60%), tandis que l’on retrouve les Allemands en fin de peloton (44%). 

Sans mauvais jeu de mots, embrasser au premier rendez-vous, c’est aussi une question de sexe ! Ainsi, les femmes se révèlent plus frileuses que les hommes : 48% des Françaises et 42% des Européennes trouvent cela approprié, contre 64% des Français et 62% des Européens. Messieurs, il faudra donc vous armer de patience face à la gente féminine. 

La patience est une vertu qui se gagne aussi avec l’âge… L’âge joue également un rôle dans l’envie d’échanger un baiser dès la première fois et il semblerait que la tentation soit moins forte à mesure que les années passent. Ainsi, on est plus fougueux entre 18 et 24 ans (67% de célibataires en France et 61% en Europe jugent approprié de s’embrasser au premier rendez-vous) qu’entre 25 et 34 ans (58% en France comme en Europe) et nettement plus chaste entre 50 et 65 ans (47% et 42%). Mais, il y a aussi d’autres manières de manifester sa tendresse… 

Petite question de géographie : où s’embrasse-t-on dès le premier rendez-vous ?
En France :
• Les célibataires les plus « chauds » se trouvent dans le Sud-Est (60%).
• Vient ensuite l’Ouest (56%),
• Talonné par le Nord, l’Est et la région parisienne (55%).
• Et, enfn, on trouve le Sud-Ouest (50%), en dernière position.

En Europe :
• La première place revient aux Pays-Bas (60%).
• Se suivent ensuite l’Espagne (59%), la France et la Norvège (56%), l’Italie (54%), puis la
Suède (52%).
• Quant à l’Allemagne, elle est moins fan (44%) !

Alors que chez les jeunes, le French Kiss conserve son importance, se donner la main, un geste à la fois tendre et pudique, est en passe de devenir le nouveau baiser chez les 50-65 ans.

Faire l’amour au premier rendez-vous : envisagé 3 fois plus par les hommes …

Pour finir, se pose LA question fatidique : faire l’amour ou ne pas faire l’amour le premier soir ? Et là, Français et Européens sont à parfaite égalité à 24%. Ces messieurs placent la barre toujours plus haut que ces dames, en y étant trois fois plus enclins que les femmes (pour être précis, à 36% contre 12%). 

Là encore, le temps fait son oeuvre : les plus jeunes (26% des 18-24 ans en France et 25% en Europe) succombent à la tentation plus souvent que leurs aînés (22% et 20% des 50-65 ans). Alors, pour les départager, sachez que les Espagnols (31%) et les Italiens (28%) assument leur côté « latin lover », tandis que les Allemands (18%) se montrent moins entreprenants. Alors que ce soit pour un baiser ou passer la nuit ensemble, qu’importe. L’important est de conclure en faisant une belle rencontre !

A propos de Meetic : Créé en 2001, Meetic est le pionnier et la référence de la rencontre amoureuse en France et en Europe. La marque propose aux célibataires les meilleurs services pour se rencontrer et seul Meetic peut se prévaloir de près d’un million de couples créés grâce à ses services. Aujourd’hui, la marque Meetic, qui est représentée en Europe dans 16 pays et 13 langues, fait partie du groupe américain IAC/InterActiveCorp, un des principaux leaders mondiaux du marché de l’internet. 
Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.Meetic.fr.

A propos du Panorama Européen de la Rencontre Amoureuse : Etude menée en ligne par TNS Sofres pour Meetic du 29 octobre au 23 novembre 2012, auprès de 10 561 célibataires européens âgés de 18 à 65 ans.
Plus de 1 500 célibataires interrogés par pays : France, Allemagne, Espagne, Italie, Pays-Bas, Suède et Norvège. Par célibataire, nous entendons toutes les personnes non engagées dans une relation sérieuse et durable, indépendamment de leur statut marital. Données pondérées afin de refléter la composition de la population française des célibataires en termes de genre et d’âge.

Contact presse : Agence FHCOM

Nous suivre

Contact



Veuillez laisser ce champ vide.


Formats autorisés: jpg, png, pdf, gif - poids < 5Mo


x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. Pour en savoir plus