T’as le (bon) look, coco

« Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque. »

 Coco Chanel

C’est en ces termes que la créatrice résumait l’élégance féminine. Cette citation n’a pas pris une ride et d’après les résultats du Panorama Européen de la Rencontre de Meetic, le LoveGeist, mené avec le concours de TNS Sofres, elle se prête tout autant aux hommes qui se préparent pour un premier rendez-vous sentimental !
Retour sur les résultats de cette étude qui montrent combien la tenue et le soin apporté à sa personne sont loin d’être anodins dans l’image que l’on recherche et que l’on donne de soi, mais aussi dans les dépenses que l’on y consacre quand on est un célibataire actif…

Avoir le look qui claque
Si la beauté intérieure est estimée, la beauté extérieure ou tout au moins le bon look joue un rôle majeur lors de la première rencontre !

En moyenne, 94% des célibataires en Europe trouvent important de rencontrer une personne qui a une allure, un style qui leur plaît.
Hommes et femmes et toutes les tranches d’âge interrogées sont d’ailleurs sensiblement du même avis. Parmi les 7 pays interrogés, l’Italie arrive en tête avec 96% des suffrages tandis que les Français, les Hollandais et les Suédois « ne sont que » 92% à suivre cet avis.

Dans l’Hexagone, ce sont les femmes qui expriment d’avantage leur intérêt pour le look –
avec 94% d’entre elles à apprécier qu’il soit d’un style qu’elle apprécie – et ce sont aussi les plus jeunes des célibataires (les 18-24 ans), qui trouvent à 36% que ce critère est très important à leurs yeux, quand le reste des célibataires est en-dessous de la barre des 30% de suffrages. Enfin, si l’on regarde par zone géographique, c’est le Nord-Est qui est le plus attaché au look (avec 93%) quand le Sud-Ouest ne s’en inquiète qu’à 89% !

« Se confronter à l’autre, à son image, est une étape clé de la rencontre », précise Sophie Cadalen. « Nous voudrions être sensible à une âme et un esprit plutôt qu’à un look. Et pourtant, notre apparence donnera des indications sur notre milieu social, notre caractère « sage » ou original, notre aisance ou notre embarras, dira si nous avons envie de plaire…. L’essentiel de la séduction se logeant dans des détails ou un « tout » plutôt vague qui souvent nous échappe. »

Les hommes, so smart !…
• Etre élégant pour un homme, cela passe d’abord par le vêtement ! Tendance de fond ou pas, l’image du célibataire négligé a vraiment du plomb dans l’aile ! En Europe en effet, près d’1/3 des célibataires hommes et femmes achètent une nouvelle tenue avant un rendez-vous amoureux et malgré la situation économique difficile, leur dépense moyenne s’élève à 60€ !

La France, berceau de la haute couture, réunit près de 30% des célibataires qui s’achètent une nouvelle tenue. Mais si les femmes sont plus nombreuses à le faire avec 33%, 27% des hommes tout de même passent en magasin avant le D-Day et dépensent alors 82€ dans leurs emplettes quand elles ne dépensent que 40€ en moyenne ! Les hommes français seraient-ils les chantres de l’élégance ? Ils sont en tout cas les plus nombreux à dépenser autant pour leurs « dates »…

• Côté beauté et esthétique, ces messieurs ne sont pas en reste non plus !
Passer chez le coiffeur pour rafraichir son carré, ou s’offrir un masque du visage pour se sentir bien dans sa peau avant de rencontrer une nouvelle personne, rien de plus naturel pour une femme !
Mais là encore, bonne nouvelle, les hommes célibataires prennent aussi soin d’eux, la preuve :
• En Europe, ils sont 24% à dépenser en soin beauté (principalement pour une coupe de cheveux) 18€ en moyenne, quand elles sont 28% à dépenser 32 €.
• C’est en France encore que les hommes sont plus nombreux à prendre soin d’eux : ils sont 26% et leurs dépenses s’élèvent à 18€ en moyenne.
Les femmes célibataires sont de leur côté, plus dépensières avec près de 39€, mais elles ne sont que 22% à prendre un rendez-vous beauté avant un « date »…

Côté cosmétiques, maquillage & parfum, les dépenses des célibataires se placent encore dans les mêmes proportions :
• ¼ des Européens dépensent environ 20€, principalement les femmes (avec 39% d’entre elles) qui paient environ 20€, contre seulement 16% des hommes qui dépensent environ 19€, l’achat du parfum expliquant sans doute le montant des dépenses « cosmétiques » réalisées par les hommes.
• En France, ils sont à peine un peu plus que la norme européenne avec 21% qui disent dépenser en achat beauté, mais ils dépensent plus de 23€ quand 30% de ces dames, disent dépenser moins de 15€ !

… Et qui n’aiment vraiment pas le too much !
Interrogés sur les aspects qui peuvent les déranger lors d’un premier rendez-vous, les hommes célibataires montrent qu’ils aiment un certain raffinement chez la femme qu’ils rencontrent, même si cette appréciation reste très subjective finalement !

Le sexy, oui mais il faut savoir garder mesure !
Certes ils sont une minorité face à ceux que cela ne dérange pas ou qui ne se prononcent pas, mais tout de même : 25% des hommes célibataires en Europe avouent leur gêne quand ils rencontrent une femme habillée de façon trop suggestive. Ce sont les latins qui tendent à avouer plus facilement leur malaise, – Français & Italiens en tête avec 28% d’entre eux.

« Il n’est pas étonnant que côté le « too much » d’une femme dérange surtout les latins. La rencontre obéit à des codes, ceux-là même qui régissent nos rapports humains. Si une société s’organise autour de la pseudo suprématie masculine, cette « hiérarchie » se devra d’être respectée lors du 1er rendez-vous. Or une femme qui, en face d’un macho, se présenterait dans la panoplie de la conquérante, bouscule trop agressivement un certain « ordre des choses ». Explique Sophie Cadalen.

Exit le maquillage en surabondance !
Si l’arc-en-ciel est toujours beau dans le ciel, il perd vraiment de son attrait sur un visage féminin aux yeux de la gente masculine : plus des ¾ des Européens sont gênés par trop de make-up, avec en tête, les « pro-nature » allemands avec 85% des suffrages et en « bas de classement », étonnament les Espagnols (71%) et les Suédois (70%) qui sont sur la même longueur d’ondes !

De leur côté, les Français se placent dans la moyenne générale côté make-up : 26% d’entre eux sont très gênés et 52% se disent un peu gênés… Les résultats restent finalement très élevés sur ce sujet, ce qui dénote une tendance générale masculine de rejet du maquillage en excès.

Trop capiteux, le parfum peut-il être une raison de fuir la personne que l’on vient de rencontrer ? Rien n’est sûr, mais il peut sûrement être une raison cachée pour écourter le rendez-vous pour 72% des célibataires, hommes & femmes européens confondus ! L’odorat des femmes semble plus sensible, puisqu’elles sont 77% à juger cela très gênant. Les Français restent dans la tendance générale : 70% d’entre eux et même 78% des femmes affirment ainsi leur gêne d’un parfum trop entêtant.

A propos de Meetic : Créé en 2001, Meetic est le pionnier et la référence de la rencontre amoureuse en France et en Europe. La marque propose aux célibataires les meilleurs services pour se rencontrer et seul Meetic peut se prévaloir de près d’un million de couples créés grâce à ses services. Aujourd’hui, la marque Meetic, qui est représentée en Europe dans 16 pays et 13 langues, fait partie du groupe américain IAC/InterActiveCorp, un des principaux leaders mondiaux du marché de l’internet. 
Pour plus d’infos, rendez-vous sur www.Meetic.fr.

A propos du Panorama Européen de la Rencontre Amoureuse : Etude menée en ligne par TNS Sofres pour Meetic du 29 octobre au 23 novembre 2012, auprès de 10 561 célibataires européens âgés de 18 à 65 ans.
Plus de 1 500 célibataires interrogés par pays : France, Allemagne, Espagne, Italie, Pays-Bas, Suède et Norvège. Par célibataire, nous entendons toutes les personnes non engagées dans une relation sérieuse et durable, indépendamment de leur statut marital. Données pondérées afin de refléter la composition de la population française des célibataires en termes de genre et d’âge.

Contact presse : Agence FHCOM

Nous suivre

Contact



Veuillez laisser ce champ vide.


Formats autorisés: jpg, png, pdf, gif - poids < 5Mo


x En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audience, vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt. Pour en savoir plus